Évolution du texte des PASS

De quoi est-il question, au juste ? Retour sur quelques faits et idées-clés :

- À l'initiative du Ministère de l'é.N., une réécriture du texte sur les PASS (circulaire de 2010 sur les "Pôles pour l'accompagnement à la scolarisation des jeunes sourds") a été demandée -> c'est positif, car ce texte n'était pas satisfaisant.

- Les associations de parents, la Fédération et l'affels étaient initialement convoqués à ces réunions, maintenant l'affels n'est malheureusement plus invitée et ce sont les associations Sourdes présentes (C3) qui ne veulent pas que nous demandions à pouvoir revenir.

- Nous demandons :
1) à pouvoir à nouveau participer à ces réunions, sans que la FNSF et les associations des parents s'y opposent (la peur que si l'affels vient, d'autres associations de professionnels (par exemple des codeurs, interprètes, etc.) Demanderont aussi à venir ne nous semble pas être un contre-argument valable)
2) à ce que les versions de travail du nouveau texte et les compte-rendus des réunions soient partagés avec l'affels, pour que nous puissions donner notre avis de professionnels qui sommes sur le terrain au quotidien, et donc fortement concernés par les décisions qui sont prises dans ce futur texte.

- Quelques exemples de points qui font débat dans le nouveau texte :
• le Ministère propose en plus d'un parcours LSF et d'un parcours LPC, un parcours "classes fléchées" (mélange d'oral, LSF et LPC)
• en revanche, toujours pas de proposition de postes fléchés qui permettraient de recruter sur les postes des classes signantes directement des enseignants ayant une compétence en LSF
• place et formation des enseignants Sourds au sein de l'é.N.
• formation initiale et continue des enseignants de/en LS, diplômes, évaluations
• l'orientation en classes signantes ne doit pas être conditionnée par une notification MDPH

- Réécrire le texte PASS en excluant l'affels, comme le C3 le fait actuellement, c'est répéter les erreurs du passé : quand donc arrêtera-t-on de mener les batailles des Sourds et de décider de l'éducation des Sourds sans consulter les enseignants Sourds ?!